Bêtises du chat
Accueil
Calcul Mental
Maths
Français
Devoirs
Poésie
Allemand
Anglais
Histoire
Education civique
Informatique
ECR
Sport
Arts plastiques
Classe transplantée
Chant
Sorties, activités, infos parents
Exposés
Enseignants
Site du CM1c
Correspondants américains

Année 2015 / 2016

 

Nos bêtises du chat assassin

 

Une nouvelle bêtise du chat

C’est ça c’est ça. Allez-y, punissez-moi. J’ai tout cassé dans la cuisine. J’ai voulu chasser une souris, pour ne pas qu’Ellis crie. C’est juste pour son bien .Je suis un chat !

Bon d’accord, je voulais la tuer pour m’en débarrasser. Sinon elle aurait mangé mes croquettes.

- Oh Tuffy, qu’est ce qu’on va manger ? La cuisine est complètement saccagée ! Gronde la Maman d’Ellie. Tu ne mangeras pas ce soir !

Bon d’accord, je n’aurais peut-être pas dû tout casser. Et les parents ont dû tout repayer.

Dans ce cas punissez- moi.


ABEL

Une nouvelle bêtise du chat

C’est ça, c’est ça. Allez-y, tapez-moi. J’ai fait pipi sur l’ordinateur de la maison de vacances. En fait, ma litière était pleine de sable. Qu’est-ce que j’aurais pu faire d’autre ? Mon copain a fait pareil.

Bon d’accord, j’avoue que le pipi que j’ai fait a tout cassé mais je suis un chat moi ! Pourquoi tout le monde me gronde ?

  • Tuffi sale chat, viens ici !

  • Allez, plus vite ! dit la mère

Comment j’aurais su que ça allait tout casser !

  • Poux …. Puce …. Viande ! crie la mère

Bon d’accord, je n’aurais pas dû faire ça !

Dans ce cas, tapez-moi !

Alienor

 

L’avion

C’est ça, c’est ça. Allez-y, tuez-moi. J’ai rasé le chihuahua en le griffant. C’est que je suis un chat moi. Ce n’est pas de ma faute si je rase et griffe un peu. Normalement c’est moi qui dois me faire poursuivre mais comme Chantilly (qui est le chihuahua des voisins) est une mauviette, je l’ai rasé. Et en plus, il l’a cherché.Il ne faut jamais me laisser tout seul dans un avion.


Bon d’accord, je n’aurais pas dû sauter sur le pilote et lui faire une cicatrice à vie.

-Oh Tuffy ! J’espère que tu vas mourir ! m’a dit la mère d’Ellie.


Comment ? Mais enfin je suis un chat. Chantilly est tout petit et il m’a tiré la langue et m’a insulté. La mère d’Ellie m’a attrapé si fort que j’allais étouffer. Le père d’Ellie a pris les commandes de l’avion le temps que le pilote se nettoie. Ellie a failli nous faire noyer avec ses larmes.


Dans ce cas ? Noyez-moi.

 Arnaud

 

Une nouvelle bêtise du chat


C’est ça, c’est ça .Allez –y donnez-moi un coup de pied. J’ai cru qu’il y avait des souris partout. Et du coup j’ai saccagé la maison en Chine pendant nos vacances.. Et j’ai cassé le vase unique de Chine.

Tuffy qu’est-ce que tu as fait ? Gronde le père d’Ellie.

Bon d’accord, je n’aurais pas dû faire ça ! Les parents d’Ellie ont dû payer 250 250 250 250€. C’est que je suis un chat moi, je ne savais pas que ça causerait autant de problème.

Alors dans ce cas, donnez-moi un coup de pied. 

De Benjamin

 

Une nouvelle bêtise du chat assassin


C’est ça, c’est ça. Allez-y jetez par la fenêtre. J’ai tué les nouvelle perruches d’Ellie, mangé tous les poissons rouges des voisins et ramené cinq souris mortes.

C’est que je suis un chat moi ! Mais que fait le père d’Ellie ? Il va me jeter par la fenêtre ?!

Bon d’accord, j’ai exagéré. J’ai tué les perruches parce qu’elles faisaient trop de bruit et les poissons…euh…pour le plaisir.

Puis le père d’Ellie m’a jeté par la fenêtre de toutes ses forces. Miam, j’ai mangé un oiseau au passage.

Oh, mais je vais atterrir par la fenêtre des voisins ! Avant que je ne meure, je veux avouer. Je n’aurais pas dû laisser les queues des souris sur les oreillers des parents.

-Oh, Tuffy ! Pourquoi tu fais tout le temps des bêtises ? Dit Ellie en lamentation.

Les parents ont du repayer la vitre avec 1000 euros qu’ils ont volé chez les voisins. Encore un petit détail : J’ai laissé les poissons morts dans les poches des parents. A cause de moi, les parents d’Ellie étaient à deux doigts de se faire repérer. Dans ce cas, arrachez-moi les dents.

Cassandre

 

Une nouvelle bêtise du chat


C’est ça, c’est ça, grondez-moi. J’ai cassé la vitrine du bijoutier .Bon d’accord, j’ai peut –être donné un petit coup de patte. Après il n’avait pas qu’à m’amener .C’est que je suis un chat moi ! J’ai eu le droit à une phrase :

-Tuffy sale chat ! dit le père.

-Comment on va payer ça ! dit la mère.

- Ben….. avec vos sous ! pense le chat

 Ellie commence à pleurer .

Bon d’accord, je n’aurais peut –être pas dû jouer avec les bijoux et les mettre dans la litière .

Dans ce-cas grondez-moi.



Chiara V.

 

Une nouvelle bêtise du chat.


C’est ça, c’est ça. Allez-y, piquez moi. Je suis allée dans un magasin de jouet et j’ai tout cassé. C’est que je suis un chat, moi. En fait, les portes du magasin se sont ouvertes et puis je suis rentrée. Et j’ai vu des soldats, des ballons, et des bombes, j’ai joué avec les soldats mais j’ai tapé dans un ballon et j’ai renversé une vieille.

Bon d’accord je n’aurais pas dû jouer. Est-ce une raison suffisante pour qu’Ellie se mette à sangloter si fort dans mon poil que j’ai bien failli me noyer. ET elle me serrait si fort que j’ai cru étouffer.

-Oh Tuffy ! Dit-elle avec colère, yeux rouges et visage vert de rage, comment as-tu pu faire une chose pareille ?

Comment ? Je suis un chat moi. C’était ma queue ! Comment dirais-je pu me douter que ça allait faire une histoire pareille, La mère d’Ellie qui se précipite à l’hôpital pour avoir de ses nouvelles ; Le père d’Ellie qui se pré ci pite pour aller re payer les jouets que j’ai cassés

Dans ce cas, piquez-moi !


Emma

 

Le retour d’un chat en voyage

C’est ça, c’est ça. Allez-y, piquez-moi !

J’ai griffé le propriétaire de l’hôtel en Amérique. Il n’avait pas à me laisser dormir avec les vaches, une vache m’a fait caca sur moi. Le jour suivant, on m’a mis à la toilette et je me suis échappé. J’ai vu un rat sur le trottoir je suis revenu dans l’hôtel par la chatière. J’ai lancé le rat sur la propriétaire, je suis chat moi !

Je suis dans la chambre et je me suis roulé sur le lit d’Ellie.

- Ca pue la vache, dit le père dEllie.

-C’est Tuffy, dit la mère d’Ellie.

Bon d’accord je n’aurais pas dû faire ça.

Il m’a obligé à sortir mes griffes. Et le pire, c’est que je l’ai mordu. Ils ont dû me bannir de l’hôtel.

Dans ce cas, piquez-moi !

Eva

 

Une nouvelle bêtise du chat.

C’est ça, c’est ça. Allez-y, enfermez-moi dans le placard. J’ai été amené dans un laboratoire pour l’exposé d’Ellie. Il y avait une mouche qui voletait, Ellie avait déjà commencé. Je me suis rué sur la mouche.

Bon d’accord, quand j’ai sauté j’ai renversé plein de bouteilles, de sérum et d’arsenic. Ellie a dû arrêter. Tout le monde a toussé. Quand je les ai regardés, ils étaient couverts de bouton. Quand on est rentrés, Ellie a commencé à pleurer.

-Oh Tuffy, pourquoi as-tu fait ça ? Moi, mais c’est que suis un chat ! Qu’est que je dois faire quand une mouche vient me narguer ? En plus vous m’avez fait peur.

Bon d’accord, je n’aurai pas dû la manger. Quand je l’ai avalé j’ai vomi sur le père d’Ellie.

Les parents ont dû retrouver toute les formules.

Dans ce cas, enfermez-moi dans le placard.

Gabriel.

 

Une nouvelle bêtise du chat

C’est ça c’est ça allez-y, noyez-moi. J’ai cassé les bocaux pleins de friandises de l’épicerie. C’est que je suis un chat moi ! Et quand je suis dans un magasin, je ne peux m’empêcher de casser quelque chose. Dites-moi qu’est-ce que je suis censé faire quand les parents me mettent à coté des friandises ? Enfin quand la serveuse a mis à côté de moi le bocal plein de cookies ? Le bocal aurait pu tomber sur moi.

Bon d’accord j’ai essayé d’attraper les bonbons. Est-ce une raison suffisante pour que les parents d’Ellie se mettent à crier après moi dans tout le magasin ? Ils auraient pu casser les vitres. Comment ? Mais enfin, je suis un chat ! Comment aurais-je pu me douter que la serveuse aurait pu pleurer pendant 2h.

Bon d’accord je n’aurais peut-être pas dû casser tous les bocaux et mettre une affiche à vendre. Et les parents ont dû repayer tout le magasin. Dans ce cas noyez-moi.

Juliette G

 

Une nouvelle bêtise du chat

C’est ça c’est ça. Allez y coupez- moi les pattes, j’ai griffé tous les magazines qui parlent de chiens en librairie et aussi mordu le pantalon du libraire. Après il avait un gros trou aux fesses.

Bon d’accord, j’avoue que j’ai cassé un peu toutes les BD de chiens du magasin. Les parents m’ont regardé d’un regard noir.

-Oh Tuffy ! a crié la mère d’Ellie.

- Comment oses-tu ? a pleurniché Ellie.

Bon d’accord, je n’aurais peut-être pas dû arracher le costume du stagiaire qui était déguisé en lapin. Puis ils ont dû tout nettoyer et repayer le costume qui était en promo qui coûtait 100 €.

Voici mon nouveau record !

Dans ce cas, coupez- moi les pattes !



Juliette B.

 

Une nouvelle bêtise du chat assassin

C’est ça, c’est ça. Allez-y, tapez-moi ! J’ai tué les chiens des voisins. C’est que je suis un chat moi. En fait, je me baladais dans la rue et les chiens m’ont foncé dessus et là, une voiture arriva et les chiens sont morts.

Bon d’accord, à ce moment –là, j’ai peut-être sorti mes griffes. Pour une fois, c’est quand même une raison suffisante pour qu’elle se mette à sangloter …

-Oh Tuffy ! dit –elle avec reniflement, oh Tuffy comment as- tu pu faire ça ?

Comment ? Mais enfin je suis un chat. Je ne savais pas que ça allait faire une histoire pareille  ! La mère d’Ellie les enterre.

Bon d’accord, je n’aurais peut-être pas dû les trainer dans la chambre d’Ellie.

Dans ce cas, tapez-moi !


Lou

 

Une nouvelle bêtise du chat

Je suis allé dans les égoûts avec mes copains et on a tué des rats.

Ensuite je suis sorti, puis je suis allé au musée détruire des vases.

Les parents se sont fâchés puis Ellie a cherché Tuffy. Les parents ont dû payer les vases.

C’est ca, allez-y, pendez-moi !

Luca

 

Une nouvelle bêtise du chat

C’est ça, c’est ça. Allez – y, jetez-moi par la fenêtre . J’ai fait mal à quelqu’un en le faisant tomber par la fenêtre. C’est que je suis un chat, moi. C’est mon boulot de jeter les gens par la fenêtre, mais qu’est-ce-que je peux faire si je n’ai pas envie d’être caressé, alors je donne un coup.

Bon d’accord, je n’aurais pas dû jeter la fille. Mais pourquoi pas, j’ai le droit ?

-Oh, Tuffy ! Tu n’as pas le droit de jeter les garçons par la fenêtre. Oh Tuffy, pourquoi t’as fait ça ?

A cause de Tuffy, les parents ont dû l’amener aux urgences. Et les parents ont dû payer plus que 10 000 €.

Bon d’accord, je n’aurais peut-être pas dû le jeter par la fenêtre.

Dans ce cas, jetez-moi .

 Maréva

 

Une nouvelle bêtise du chat


C’est ça, c’est ça, allez-y, tuez-moi ! J’ai déchiré les billets de la banque. C’était pour jouer, ce n’est pas de ma faute si je suis allergique au billet.

Bon d’accord, je n’aurais pas dû démonter la machine. C’est que je suis un chat, c’est une habitude de sauter sur les billets.

  • Oh Tuffy, arrête de me faire de la peine ! pleurniche Ellie.

Arrête ! Mais, je suis un chat moi ! Comment aurais-je pu savoir qu’Ellie aurait fait une mare …

Bon d’accord, je n’aurais pas dû sortir mes griffes …

Dans ce cas, mettez- moi à la poubelle.

Paul






 

© 2018 Ecole Lucie Berger de Strasbourg