Le corbeau et le renard
Accueil
Calcul Mental
Maths
Français
Devoirs
Poésie
Allemand
Anglais
Histoire
Education civique
Informatique
ECR
Sport
Arts plastiques
Classe transplantée
Chant
Sorties, activités, infos parents
Exposés
Enseignants
Site du CM1c
Correspondants américains
Le loup et la cigogne

Le Corbeau et le Renard

     

Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau.
Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie ;
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
Le Corbeau honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.

 

 

 

 La vengeance du corbeau inventée par Dua et Lou

 

   

Le temps s’écoula et l’hiver revint.

Au corbeau qui mourait de faim

Lui vint l’idée de se venger du renard qui l’avait trompé.

A cet instant, le renard se reposait tranquillement

Avec toute la nourriture qu’il avait volée à tant de gens

Le corbeau qui souhaitait dérober une part

Se dépêcha de se rendre chez le renard.

Mais ce dernier était déjà réveillé

Le corbeau se faufila à travers une fenêtre.

Le renard ne le vit point passer

Mais l’oiseau eut très peur en voyant le renard

Alors il se dépêcha de dérober sa part

Et s’en alla d’ici.

Le renard allant à table découvrit

la nourriture disparue prise par le corbeau

Fâché, il chercha sa proie

Le corbeau dégustant la proie du renard sur un arbre fut surpris de le voir en bas.

Le renard dit : Ah, c’est toi qui m’as piqué ma proie ?

Le corbeau répondit : Ce n’est pas parce que j’ai un bec que je pique moi, j’ai plus d’élégance moi, je dérobe !

Le renard furieux lui répondit : Toi petit coquin, c’est la même chose.

L’oiseau lui coupa la parole : Au lieu de m’appeler petit coquin appelle-moi Robin des bois ça ne me dérange pas.

Pendant ce temps les animaux arnaqués reprirent leur part, il ne restait plus une miette.

Le renard rentrant chez lui devint fou de rage.

Il était obligé d’aller chercher par lui-même en chassant bien évidemment.

© 2019 Ecole Lucie Berger de Strasbourg