Robin des bois
Accueil
Calcul Mental
Maths
Français
Devoirs
Poésie
Allemand
Anglais
Histoire
Education civique
Informatique
ECR
Sport
Arts plastiques
Histoire des arts
Chant
Sorties, activités, infos parents
Classe transplantée
Méthodologie
Exposés
Emploi du temps
Enseignants
Correspondants
Site du CM1c

Les aventures de Robin des Bois

01.12.16
Film de
William Keighley et Michael Curtiz

robin02
1938, États-Unis, couleurs, 102 min.

Joyau éternel du cinéma et du film d’aventures, Les Aventures de Robin des Bois met en scène la légende et le personnage charismatique de Robin des Bois.
Le film contient tous les ingrédients d’un film d’aventures; de la vie de château à la vie frustre, des tournois aux bagarres « joyeuses », de la scène d’amour aux scènes de bravoure …

Le film fait partie de la Liste des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans établie en 2005 par le British Film Institute.

Ce film est une ode à l’émerveillement et l’un des plus sublimes films classiques de l’histoire du cinéma.
Il met en scène la légende merveilleuse et le personnage charismatique de Robin des Bois.

 

 Etude du film



Les personnages, le héros

  • Recenser des scènes du film qui donnent au personnage son  statut de héros

  • Qualifier le héros et son comportement.

  • Repérer les motivations de Robin des Bois. Qu’est-ce-qui  pousse Robin des Bois à ces actions héroïques ?

 

Les costumes

  • Repérer les couleurs fortes des vêtements en lien avec les personnages.

  •  Repérer le changement des costumes en fonction des situations

  • Décliner le costume de Robin avec d’autres couleurs pour éprouver le rôle de la couleur et discuter le choix du vert. 

 

Les décors

Les feuillages des arbres sont peints afin de paraître plus verdoyants.
Des faux troncs d’arbre et  des fausses pierres sont installés dans la nature et disposés souvent au premier plan pour permettre au héros de dominer la scène.

La lumière est toujours présente. Elle contribue à  l’atmosphère de bonne humeur déjà donnée par le caractère jovial et le sourire permanent du héros.
On peut repérer des scènes à l’éclairage tout à fait irréaliste. Le but est que la source lumineuse éclaire le héros. Par exemple, dans certaines scènes, la lumière vient  en contrebas et devant le héros, alors même qu’il se trouve sous des branches d’arbre…
On peut repérer des scènes à la source lumineuse trop puissante. Par exemple les scènes d’intérieur des châteaux, normalement sombres et ternes. 

* Faire des remarque sur les décors et l'éclairage



Les oppositions marquées

* Relever des oppositions dans l'histoire

* Relever des oppositions sur le visuel





Pour donner de la force et de la gaieté au film, le scénario joue des oppositions narratives fortes.

  • Un personnage joueur –  Un personnage pervers

  • Des personnages libres – Des personnages soumis

  • Le peuple – L’aristocratie

  • Les Saxons – Les Normands

  • Le groupe – L’individu

  • Le légal – L’illégal

  • La loyauté – La trahison (félonie)

Pour donner de la force au scénario, la mise en scène construit des oppositions visuelles fortes.

  • La forêt – Le château

  • Le végétal – Le minéral et le métallique

  • Les couleurs (voir ci-dessus)

  • Le cadrage des personnages : Robin est généralement cadré en gros plan, de face dans des espaces ouverts alors que le Prince Jean est plutôt filmé en biais et entouré de ses fidèles.

  • Les plans sur Robin  sont des plans larges, fixes qui laissent au spectateur le temps d’admirer sa dextérité et ses exploits physiques. A l’inverse, la caméra est généralement en mouvement lorsqu’elle saisit l’image du Prince Jean, comme s’il ne méritait pas que le spectateur pose son regard sur lui

  • Le montage du film joue sur deux techniques différentes pour enchainer des séquences.
    Le montage
    cut qui consiste en une coupure nette entre deux images sert les enchainements d’images de Robin. C’est franc et direct.
    Le
    fondu enchainé qui consiste à  faire disparaitre lentement l’image pendant que la suivante apparait pour lier les deux scènes, est utilisé pour les scènes du Prince Jean.



© 2017 Ecole Lucie Berger de Strasbourg