Vie quotidienne
Accueil
Calcul Mental
Maths
Français
Devoirs
Poésie
Allemand
Anglais
Histoire
Education civique
Informatique
ECR
Sport
Arts plastiques
Histoire des arts
Chant
Sorties, activités, infos parents
Classe transplantée
Méthodologie
Exposés
Emploi du temps
Enseignants
Correspondants
Site du CM1c

Vie quotidienne

  

    

   

   

   

Le coffre sert de rangement pour les vêtements et la vaisselle, mais aussi de banc. Les tables sont démontables, « dressées » sur tréteaux, pour les démonter (« débarrasser ») facilement et rapidement les jours de fêtes. Les châteaux alsaciens ont la particularité d’être chauffés avec les poêles en faïence dès le Xe siècle, toutes les fouilles archéologiques récentes confirment la présence d’un, voire même deux poêles par pièce d’habitat. Les châteaux sont donc confortables, et les cheminées ne servent qu’à faire la cuisine, d’où leur grande taille permettant d’y suspendre de grands chaudrons. Le château alsacien est donc confortable à l’inverse des châteaux d’Europe de l’Ouest !

La vaisselle plate est pour les riches, seuls capables de chasser le gros gibier, donc de manger de gros morceaux de viande. La vaisselle creuse est pour les pauvres, chassant le petit gibier, mangeant donc de petits morceaux de viande avec le brouet, la bouillie, la soupe. Attention, contrairement à une idée couramment admise, le paysan dispose du droit de chasse au Moyen Age, mais il le perdra à la Renaissance. Dans certains cas précis, des paysans ont même le droit de chasser le cerf.

Au Moyen Age, on mange avec des couverts : couteaux, cuillères (en os, bois, corne, métal) mais aussi avec la fourchette à deux dents, uniquement pour quelques nobles dans ce dernier cas. Mais personne ne mange avec ses doigts : le paysan aurait du mal à manger sa soupe avec ses doigts...

On boit dans des godets en corne, terre cuite ou bois, et seuls les plus riches peuvent boire dans unverre, très décoré, mais très cher.

La propreté est très importante : on se lave tous les jours à l’eau froide avec un savon à base de graisse animale, on se peigne la barbe pour en retirer les poussières, le couteau de mer est un bon rasoir, et les miroirs, faits de métal poli, sont réservés aux gens aisés.

On s’éclaire en intérieur avec les bougies (chères) et les lampes à huile. Les torches ou les luminaires sont réservés à l’extérieur, car ils enfument trop. Pour allumer le feu, il existe le briquet métallique frotté sur un silex et l’amadou, champignon séché très inflammable.

© 2017 Ecole Lucie Berger de Strasbourg