Calligraphie : cours
Accueil
PP
Sorties, activités, infos parents
Allemand
Anglais
Maths
Français
SCIENCES
Calcul Mental
Devoirs
Poésie
Histoire
Géographie
Education civique
Informatique
ECR
Sport
Arts plastiques
Classe transplantée
Chant
Exposés
Enseignants
Site du CM1c
Chamallow
Toute la période de l'école à distance

Année 2020/2021

Notre projet : Participer à un concours de fables en créant des fables et en les enluminant avec un enlumineur

Nouveau : Nos réalisations(clique)

  

Cliquez sur les images pour les voir en grand !

***

Nouveau : Ecrire une fable pour participer à un concours ...

***

Nouveau : Et si nous participions à un concours de fables ?

Qui est notre enlumineur ?

Premier cours


Découvrir la calligraphie

 

Etudier la calligraphie et l’enluminure avec un maître calligraphe enlumineur – Frédéric Rebellato

 

Le vocabulaire de la calligraphie

 

Un calligraphe est une personne qui fait de la calligraphie. La calligraphie est l’art de bien former les caractères d’écriture.

 

L’enlumineur est une personne qui crée des enluminures.

 

L’enluminure est une peinture ou un dessin exécuté à la main qui décore ou illustre un texte, généralement un manuscrit. L’enluminure, c’est mettre en lumière.

 

Le scriptorium est un atelier d’écriture. Les lettrines sont des lettres enluminées.

 

Un manuscrit est un document écrit à la main.

 

Sur quoi faire de la calligraphie ?

 

Elle est faite sur du parchemin fait en peau de chèvre. Une peau de chèvre pour une feuille. On tend la peau de chèvre ou de veau sur un cadre, on la traite, puis on découpe une feuille de parchemin.


Apprendre à créer des frises florales

  

   

 

   

 

   


Frédéric nous fait un cadeau : il nous dessine un alphabet sur la fenêtre

 

Deuxième cours

Frédéric nous montre des manuscrits de Charles Baudelaire et Victor Hugo ainsi que des enluminures faites sur du parchemin

   

  

 

Frédéric nous crée une calligraphie chinoise que l'on va colorier

  

 

Créer des frises florales

  

 

  

 

Troisième cours

Frédéric nous apporte des cahiers d'écoliers qui écrivaient à la plume et des modèles anciens

   

 


Copier la poésie avec une plume

 

   

   

Quatrième cours

Nous apprenons à vieillir le papier avec une éponge et nous appliquons un transfert de Jean de la Fontaine.

Nous continuons nos frises magnifiques ! Frédéric, avec son geste d'artiste, nous ajoute des éléments formidables ...

 

  

   

 

  

   

 

  

  

  

  

  

  


Cinquième cours

Frédéric nous a d'abord présenté un manuscrit écrit par Corneille ainsi que des portraits de cette époque.

  

Nous avons réalisé des transferts d'images de Jean de La Fontaine avec de la colle et de l'eau. Il fallait humidifier et frotter.


   


Sixième et dernier cours

Nous avons réalisé des dorures avec une empreinte de fleur de lys utilisée dans le creux ou le plein.

 

Nous avons fabriqué un sceau à l'argile avec une empreinte.

  

Nous avons réalisé le vieillissement de notre oeuvre en frottant de la couleur, ainsi que les dernières finitions sur le cadre, les couleurs.

Frédéric Rebellato a signé notre oeuvre.



Années passées

 Premier cours


Etudier la calligraphie et l’enluminure avec un maître calligraphe enlumineur – Frédéric Rebellato

 

Le vocabulaire de la calligraphie

 

Un calligraphe est une personne qui fait de la calligraphie. La calligraphie est l’art de bien former les caractères d’écriture.

 

L’enlumineur est une personne qui crée des enluminures.

 

L’enluminure est une peinture ou un dessin exécuté à la main qui décore ou illustre un texte, généralement un manuscrit. L’enluminure, c’est mettre en lumière.

 

Le scriptorium est un atelier d’écriture. Les lettrines sont des lettres enluminées.

 

Un manuscrit est un document écrit à la main.

 

Sur quoi faire de la calligraphie ?

 

Elle est faite sur du parchemin fait en peau de chèvre. Une peau de chèvre pour une feuille. On tend la peau de chèvre sur un cadre, on la traite, puis on découpe une feuille de parchemin.

Avec 400 parchemins, on crée un manuscrit qui est un document écrit à la main.

   

Présentation de manuscrits :

 

Un antiphonaire est une partition pour la musique.

Des parchemins complétés de manuscrits, d’enluminures.

Des portraits de personnes qui avaient les moyens de se les offrir.

 

 

Comment créer les couleurs ?

Toutes les couleurs s’obtiennent à partir d’éléments naturels :

Le noir est obtenu à partir du charbon.

Le blanc est obtenu à partir d’une pierre blanche calcaire comme de la craie. ( du calcium )

Le gris est un mélange de blanc et de noir.

Les différents tons de brun et l’ocre sont faits à partir de la terre du sol.

Le jaune d’œuf donne un jaune ou un jaune-orangé, le jaune est différent s’il est cru ou cuit.

Le vert est fait à partir de l’argile verte du Kenya, il peut aussi être à base de bronze et de cuivre.

Le jus de cactus donne du vert ainsi que de la pierre semi-précieuse de malachite.

Le bleu est obtenu à partir de la lazurite.

Le bleu-violet à partir de l’iris ou de la myrtille.

Le bleu-roi est obtenu à partir du lapis-lazuli.

Le bleu-turquoise est fait avec de la pierre semi-précieuse de turquoise.

Le bois arc-en-ciel de Malaisie donne une couleur rouge-orangé, tout comme le curcuma.

Le rouge est obtenu par la cochenille, une espèce d’araignée rouge mais aussi à partir de géraniums.

 Le pourpre ( du rouge ) vient du murex qui est un coquillage qui se trouve en mer Egée et qui a une poche d’encre.

La nacre est obtenue par les coquillages.

Pour que la couleur puisse être transformée en encre, ajouter de l’eau ne suffit pas, il faut ajouter des produits collants : colle de peau de poisson, colle de peau de lapin ou de la gomme arabique.

Le phosphore sert à mettre en « relief » quelques lettres pour mettre un message secret, tout comme le jus de citron et le jus d’oignon.

L’or est sous forme de pépites et sert à lisser et rendre les couleurs plus éclatantes.


Premiers essais à la calligraphie : le point, le I, le N, le M , le U, le W, le L,

Tout est histoire de points et de traits … et de brou de noix, pigment naturel extrait de l’écorce de noix.

C’est très beau ( Benjamin )

Il faut avoir le coup de main ( Alix )

C’est très délicat. (Cassandre )

C’est léger.

    


 

Deuxième cours

Frédéric Rebellato nous présente différents livres et cahiers qui présentent l’évolution des écritures : des textes en sanscrit,

des modèles du Moyen âge,

 des cahiers d’écriture du début du XXème siècle. Les enfants ont été impressionnés par les tracés réalisés.

Quelle perfection dans la calligraphie faite par un enfant de 8 ans !

Puis Deuxième essai à la calligraphie : le h, c, y, o, q, f, r, q, g, x, a …

 


Troisième cours

 

La présentation des sceaux.

 

Les sceaux à la cire servaient à cacheter les lettres et garder la confidentialité du message.

La colle de peau de lapin ou de poisson servait à coller des lettres.

Dans le temps, le message était écrit sur une feuille puis on le pliait pour faire un pli ou un manchon, on ajoutait une adresse directement et on mettait un cachet de cire. Les messagers les apportaient au destinataire à travers toute la France.

Le cachet de cire était estampillé en mettant des initiales, un symbole ( une fleur de lys ), avec une bague qu’on appelait une chevalière. On mettait le message dans un fourreau que l’on cachetait.

  

Les enfants créent un sceau avec de l’argile

  

Création de frises florales et fruitières

Les enfants s’entraînent à créer des fraises, des framboises, des mûres, des raisins et différentes fleurs.

   

et bon anniversaire Juliette !

 

Quatrième cours

 

Vieillir le sceau puis créer une lettrine




Cinquième cours

 

Vieillir la feuille de papier

Calligraphier les dernières lettres

Le d – le s – le v – les accents …

Copier les poésies en préparant la feuille



Sixième cours

 

Créer notre document original.

Premièrement, nous plaçons notre modèle de lettrine.

Puis nous faisons un transfert au carbone.

Deuxièmement, nous créons la frise.

Troisièmement, nous créons les lignes.

Quatrièmement, nous copions la poésie avec une encre vert émeraude.



 

Septième cours

 

Créer une montagne à l’encre de Chine et une boussole au feutre



Huitième et dernier cours

  

 

   

  

 











© 2021 Ecole Lucie Berger de Strasbourg